En mélangeant stop motion, film classique et costumes et univers détonants, ce clip captive et nous pousse à la réflexion sur les dérives de la consommation à l’ère informatique.

Pierre Berthelot Kleck, VICE – the Creators Project



Extrait de l’entretien publié dans VICE – the Creators Project

The Creators Project : Combien de claviers avez-vous utilisé pour cette vidéo ?

Loghman & Jean : Nous avons recyclé plus de 200 claviers. La plupart d’entre eux ont été trouvés par Brice Haumont, notre incroyable chef déco. II a appelé toutes les décharges dans les environs de Paris pour les obtenir !

Boys Noize - IchRU - préparation du tournage

Quelles sont les parties en stop motion et en action réelle ? Y-a-t-il des Images de synthèse?

Jean : On a utilise quelques Images de synthèse au milieu de la vidéo, quand la Keygirl apparaît à l’écran et s’adresse à Keyboy, puis dans la scène du début avec Pac Man. Les lettres sont alors faites en Images de synthèses, mais l’ordinateur a vraiment été construit de toute pièce.

Boys Noize - IchRU - tournage
Brice Haumont retouche le costume sur le tournage de IchRU

Comment s’appelle le type qui a eu la chance d’endosser le costume de Keyboy ?

Loghman et Jean : C’est l’acteur Gildas Louplac qui a au la chance de porter ce costume, à l’intérieur duquel II faisait bien 38°.

Vu que c’était pendant l’été, II devait enlever son casque toutes les cinq minutes. II a été super et très patient. II a même participé à la construction du costume.

Boys Noize - IchRU - tournage
L’acteur Gildas Loupiac et Patrick Jean sur le tournage de IchRU

Est-ce qu’une personne spécialisée en mode vous a conseillé pour le style et l’élaboration du costume?

Loghman et Jean : Non, on s’est débrouillé nous-mêmes.

Jean : J’ai déniché le casque sur E-Bay pour 30$, et j’ai aussi fabriqué les gants, une paire de Converse pour la première version de la vidéo, ainsi que le pantalon.

Boys Noize - IchRU - préparation du tournage
Sebastien Loghman prépare le costume de Keyboy pour la vidéo Boys Noize IchRU

Loghman : J’ai dessiné le personnage, élaboré le costume, et participé à la fabrication de la chemise et des chaussures qu’on peut désormais voir dans la vidéo.

Boys Noize - IchRU - tournage

Boys Noize - IchRU - tournage

Combien de temps vous a-t-il fallu pour le réaliser ?

Loghman et Jean : II nous a fallu un mois pour terminer les accessoires, trois jours de tournage avec Keyboy, et environ une journée de stop-motion pour ce plan de la pierre envahie par les touches d’ordinateur. Puis II nous a fallu une semaine de post-production.

Boys Noize - IchRU - tournage
Stop motion pour le tournage de Boys Noize Ich RU

Vous avez du perdre des touches pendant tout le tournage, non?

Loghman et Jean : Non, grâce a Brice, ce n’était pas vraiment un problème. Bien entendu, on a du faire quelques petites corrections pendant le tournage, mais ça n’a jamais été trop problématique.

Quelle est la commande magique qui transforme tout en couleur au milieu de la vidéo?

Loghman : C’est un code secret inclue dans les claviers depuis le début de leur existence.

Jean : Je ne peux pas le révéler maintenant parce qu’il faudrait que je l’écrive sur mon clavier – l’entretien est réalisé à l’écrit-, et toute ma maison deviendrait une ode aux ténèbres de la disco. En plus de ça, c’est irréversible.

Storyboard de Sebastien Loghman pour Boys Noize IchRU
Storyboard de Sebastien Loghman pour IchRU

Storyboard de Sebastien Loghman pour Boys Noize IchRU

À la fin de la vidéo, on voit une montagne de déchets d’ordinateurs. Visiblement les gens ne s’attachent pas a les recycler comme vous le faites. Y a·t-il un message que vous essayez de nous communiquer a travers ces images?

Loghman et Jean : Nous n’aimons pas dire au spectateur ce qu’il devrait penser. Mais voici une Interprétation que nous aimons bien :
Keyboy est enfermé dans son prétendu monde virtuel et ne réalise pas vraiment que ce qu’il fait (comme jouer d’un Instrument de musique) a des conséquences sur le monde extérieur, c’est-à dire la nature. Une mystérieuse fille apparaît et lui dit : « lch RU », ce qui veut dire : « Je suis toi ». Cette réplique est la clef qui ouvre un portail.

Plus tard, Keyboy réalise qu’il existe chose que son cocon et qu’il peut affecter un monde qui lui était jusqu’alors inconnu. En plus de ça, le crane n’est pas uniquement une allusion au symbole de Boys Noize, mais surtout une vanité.

Boys Noize - IchRU - tournage


DAPORAMA DES COULISSES : TOURNAGE EN STUDIO ET EN EXTERIEUR, STOP MOTION, FABRICATION

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.